actu

Comment optimiser l’acoustique lors de l’aménagement des bureaux ?

Comment optimiser l’acoustique lors de l’aménagement des bureaux ?

environnement de bureau assez bruyant

Lorsque l’on décide d’aménager de nouveaux bureaux, ou de transformer un espace de travail existant, de nombreuses questions se posent. Ces dernières portent globalement sur l’aménagement des lieux, et tout particulièrement sur les aspects de productivité, de convivialité et de confort au travail. Comme souvent, tout est une question de compromis, et il convient de trouver le bon équilibre entre l’intimité des espaces de travail individuels et les synergies qui se créées dans des bureaux ouverts les uns sur les autres.

La question de l’isolation acoustique se retrouve alors au cœur de ces problématiques. Comment assurer une bonne productivité au travail, sans pour autant isoler les collaborateurs ? Comment éviter les nuisances sonores, tout en conservant une bonne ambiance dans les locaux ?

Comme pour beaucoup de défis liés à l’aménagement des bureaux, ce sont les cloisons amovibles qui vont apporter de nombreuses réponses.

Quelles nuisances sonores dans les bureaux ?

collègues en train de discuter au bureauLes nuisances sonores venues de l’extérieur doivent être traitées bien en amont de l’aménagement des bureaux. Dans des immeubles récents, ou rénovés, l’isolation acoustique est traitée directement dans la structure du bâtiment, dans le choix des vitrages sur les fenêtres, voire parfois dans l’habillage extérieur de l’immeuble.

De manière générale, toutefois, la plupart des nuisances sonores qui se créées dans un espace de travail ne proviennent pas de l’extérieur. Il s’agit bien plus souvent de bruits de fond issus de sources sonores à proximité. Il peut s’agir de la voix des collègues, ou des clients. Ou bien encore d’un poste de télévision situé en salle d’attente, ou en salle de repos. Souvent situés sur des fréquences graves, ces sons se propagent sur de grandes distances, et percent très bien les cloisons et autres vitrages dépourvus de protection.

Au sein d’un local professionnel, on parlera alors de bruit aérien intérieur.

Réduire les nuisances sonores avec un bon aménagement des espaces de travail

La première étape pour réduire les nuisances sonores se situe dès la conception des espaces de travail. Les cloisons amovibles permettent une modularité exemplaire des différents volumes rencontrés dans un usage professionnel.

Avec une bonne anticipation, et les conseils avisés de professionnels, il est possible de disposer intelligemment les différents espaces afin de limiter la propagation des voix, et donc l’usage de matériaux isolants. Cela passe, notamment, par une disposition adéquate des salles de pause et des salles de réunion par rapport aux bureaux individuels.

Au-delà d’une bonne disposition des espaces, la manière de séparer et d’aménager ces derniers reste primordiale pour une bonne gestion de l’isolation, tant sonore que thermique. Pour cela, l’idéal reste l’usage généralisé de cloisons amovibles et de faux plafonds, éventuellement couplés à des panneaux absorbants pour les espaces les plus vastes.

Des matériaux conçus pour diminuer la conductivité des ondes sonores

La bonne conception des lieux ne permet pas de s’affranchir de l’usage de solutions acoustiques spécifiques. Particulièrement si l’on souhaite disposer de certains espaces particulièrement studieux. Au mieux, un agencement intelligent des différents espaces, si c’est techniquement possible, permet d’en réduire l’usage aux volumes qui en ont le plus besoin.

Pour accompagner un bon aménagement des bureaux, il convient de sélectionner des matériaux spécifiquement adaptés aux besoins d’isolation. Le mieux, pour cela, reste encore de se reposer sur l’expertise des concepteurs et installateurs de solutions complètes.

 

Les professionnels experts en cloisons amovibles et en faux plafonds savent proposer les meilleures solutions techniques, adaptées aux problématiques individuelles. Pour le remplissage de vos cloisons pleines, ils pourront ainsi vous proposer des isolants intégrés aux panneaux. Il peut s’agir aussi bien d’isolants minéraux, comme la laine de verre ou la laine de roche, que d’isolants végétaux, à base de liège, de fibres de bois, de laine de bois ou même de textiles recyclés. Des plaques en plâtre adaptées pour l’absorption acoustique sont parfois disponibles, également.

De la même manière, les faux plafonds, qui constituent en soi une isolation phonique efficace, peuvent être dotés de divers isolants qui viennent renforcer leurs propriétés d’absorption acoustique.

Pour les cloisons vitrées, sur allège ou toute hauteur, il est possible d’opter pour des vitrages simples à isolation phonique renforcée, ou tout simplement pour du double vitrage.

Dans tous les cas, on notera que les équipements isolants sur le plan acoustique contribuent également à une bonne isolation thermique des différents espaces.

Moduler la circulation du son grâce aux cloisons amovibles

La plupart du temps, l’absorption et l’isolation acoustique sont des enjeux de confort pour les employés. Mais, à part quelques cas bien particuliers, il est rare de vouloir bloquer toute circulation sonore.

En effet, aussi bien dans les bureaux que les open spaces, il n’est pas nécessaire de couper l’intégralité de l’ambiance sonore. L’enjeu sera plutôt de la moduler, tant en termes d’intensité que de répartition. Dans certains cas, il peut être utile que les bureaux individuels conservent un certain contact sensoriel avec l’extérieur. Cela passe aussi bien par une ouverture visuelle, avec les cloisons vitrées, que par une perméabilité sonore. Dans d’autres cas, si les bureaux nécessitent un calme absolu, il peut être utile de préserver une certaine circulation du son, et donc des idées, au sein des bureaux d’étude, des laboratoires, ou des salles de réunion.

En savoir plus sur les solutions de cloisons

Les cloisons amovibles, modulaires dans leur agencement aussi bien que dans leurs performances, permettent justement d’optimiser au mieux la circulation du son et de la voix. De par leur conception, elles peuvent aussi être aisément remplacées afin d’accroître ou de diminuer l’isolation de telle ou telle pièce, en fonction de l’évolution de l’activité de l’entreprise.

Pour toutes vos problématiques d’agencement de bureau, n’hésitez pas à contacter AGEBAT. Ce spécialiste de l’aménagement interne des espaces de travail, installé au cœur de la région lyonnaise, saura vous conseiller au mieux, et se chargera d’installer directement dans vos locaux toutes vos solutions de cloisons amovibles ou de faux-plafonds.