actu

Comment aménager ses bureaux pour assurer la confidentialité au travail ?

Comment aménager ses bureaux pour assurer la confidentialité au travail ?

La confidentialité devient progressivement un enjeu majeur au sein d’un grand nombre de sociétés et d’institutions. Bien souvent, il s’agit tout à la fois de protéger les données confidentielles des clients, celles sur le fonctionnement et la comptabilité de l’entreprise, par exemple, mais aussi le secret des affaires ou encore la tranquillité des salariés.

Les enjeux de confidentialité sont bien souvent liés aux enjeux de cyber-sécurité. De nos jours, la protection des données rime avec protection électronique, en effet. Pourtant, assurer la discrétion et la confidentialité des activités passe avant tout par un bon aménagement de l’espace de travail. En effet, un pare-feu sur un serveur ne permettra pas de protéger contre un coup d’œil malvenu, ou une oreille indiscrète.

Les différentes formes de discrétion au travail

Garantir la confidentialité consiste à s’assurer que l’information ne circule qu’entre personnes autorisées à y avoir accès. Le contrôle de la confidentialité implique donc d’être en mesure d’agir sur les différentes formes de communication. Et, ce, afin de limiter les indiscrétions.

Si l’on met de côté les communications électroniques, assurer la discrétion de l’information au travail revient à agir sur deux éléments : les accès visuels, et la circulation du son.

En effet, dans un environnement professionnel, les indiscrétions se font le plus souvent de manière verbale ou visuelles. Lorsqu’une conversation entre collègues, ou avec un client, peut être entendue par un tiers, il y a un risque d’indiscrétion. De même, une feuille de papier ou un écran d’ordinateur qui serait visible par autrui contrevient également à la confidentialité des informations.

La recherche du bon compromis

Limiter au maximum les accès visuels et acoustiques permet à tous les coups de garantir la confidentialité des données. Il s’agit cependant d’une idée irréaliste, puisqu’un environnement de travail nécessite de communiquer entre collègues, et avec le public. Contrôler les indiscrétions ne doit pas revenir à se couper de toute forme de communication et de contact avec autrui.

Il faut donc trouver un bon compromis, entre la circulation de la lumière et du son nécessaire au bon fonctionnement de l’activité, et le contrôle de la communication visuelle et sonore.

Les cloisons amovibles apparaissent alors comme la solution idéale dans la plupart des cas.

Les solutions techniques sur-mesure

Les cloisons amovibles se déclinent en diverses variétés. Les cloisons pleines bloquent totalement la lumière. Elles sont disponibles dans plusieurs types de finitions et d’isolation tant thermique qu’acoustique. De quoi garantir une discrétion parfaite, par exemple pour séparer des bureaux les uns des autres.

Les cloisons vitrées toute hauteur laissent parfaitement passer la lumière, mais peuvent être installées avec des solutions de double-vitrage offrant une bonne isolation acoustique. Elles sont régulièrement choisies pour aménager des salles de réunion très lumineuses, mais silencieuses de l’extérieur.

> Plus d’infos sur les cloisons vitrées toute hauteur

Enfin, les cloisons vitrées sur allège représentent un bon compromis pour la discrétion visuelle, puisqu’il est possible de moduler la hauteur de la cloison pleine. Cette dernière est alors surplombée par un élément vitré qui laisse entrer la lumière, sans dévoiler les activités qui se passent sur le bureau ou l’établi. Ces cloisons vitrées sur allège sont bien entendu disponibles en double vitrage.

De manière générale, chaque contrainte entraine une solution, et les cloisons amovibles permettent de moduler au mieux cette solution. Il est ainsi tout à fait possible d’imaginer des bureaux séparer les uns les autres par des cloisons pleines, mais donnant accès au couloir par des cloisons vitrées, toute hauteur ou sur allège, selon que la fréquentation des corridors.

Les espaces détentes, au contraire, peuvent être séparés les uns les autres par des cloisons simples, voire des cloisonnettes, mais mieux isolés des espaces de travail.

Des effets de bord positifs

Assurer la discrétion de vos collègues et de votre clientèle entraine de nombreux effets de bord. La discrétion acoustique et visuelle au travail est un gage de tranquillité, et de sérénité. De quoi améliorer le bien-être au travail, mais également la productivité de chacun. De manière générale, cela assure un cadre professionnel plus rassurant, et plus confortable.

Des cloisons amovibles pour tous les clients professionnels

Les solutions techniques développées par l’entreprise AGEBAT basée dans le Rhône s’adaptent à tous les espaces de travail, et à tous les types d’entreprises et d’établissements. Selon que vous accueillez du public ou des clients dans vos locaux, que vous n’accueillez que des bureaux ou également des ateliers, il y aura toujours un compromis idéal pour vos besoins, et vos contraintes.

> En savoir plus sur les solutions de cloisons d’AGEBAT

Posted on